Bannière FSH La Chaire DITC
Bannière

Programmes

La formation demeure un des trois domaines prioritaires de la Chaire DITC et dans ce sens, la titulaire de la chaire persévère dans ses efforts pour améliorer la formation tant en aval qu’en amont, en offrant de nouvelles possibilités d’apprentissage aux psychologues en devenir (programme de doctorat), aux futurs intervenants (diplômes d’études supérieures spécialisées) ainsi qu’au personnel déjà en place au sein des établissements offrant des services aux personnes présentant une DI (contribution au Plan universitaire de formation en déficience intellectuelle; PUFDI).

Plus particulièrement, en ce qui a trait à l’encadrement des étudiants poursuivant des études au programme de doctorat, Diane Morin assume la direction ou la co-direction de leurs travaux de recherche.

Programme de doctorat

Ce programme vise l'obtention du doctorat à partir d'un diplôme de premier cycle dans une démarche intégrée et continue d'activités de recherche, de formation académique et d'intervention. Le programme compte trois profils et une concentration qui permettent une spécialisation des étudiants. Pour plus d’informations, il est possible de consulter le site http://www.programmes.uqam.ca/3091

Diplômes d’études supérieures spécialisées

Depuis 2007, deux diplômes d’études supérieures spécialisées en intervention ont été développés au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal.  Dre Diane Morin assume toujours la direction de ces deux diplômes qu’elle a contribué à développer. Le premier (Diplôme d'études supérieures spécialisées en évaluation, intervention et soutien psychologiques auprès des personnes avec une déficience intellectuelle) dessert principalement des professionnels de différents horizons et des bacheliers en psychologie désireux d’intervenir auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle tandis que le second (Diplôme d'études supérieures spécialisées en comportementale auprès des personnes avec un trouble envahissant du développement) s’adresse cette fois-ci à une clientèle voulant approfondir ses connaissances auprès de personnes ayant un trouble envahissant du comportement.   Il est important de préciser que ces programmes, uniques au Québec et au Canada, comportent chacun 30 crédits et présentent un attrait certain pour les étudiants désireux de se spécialiser dans ces domaines d’intervention.

Depuis leur création, ces programmes rejoignent une clientèle de plus en plus diversifiée. Certains étudiants désirent sonder leur intérêt à travailler auprès de cette clientèle pour éventuellement poursuivre des études doctorales.  D’autres étudiants recherchent avant tout une formation plus courte et plus directement en lien avec leur champ d’intérêt en vue d’obtenir un emploi au sein d’organisations de services dédiées à la clientèle présentant une déficience intellectuelle ou des troubles envahissants du développement. De plus, plusieurs étudiants au doctorat bénéficient de la spécialisation de ces cours. L’accès de ces cours aux étudiants inscrits au doctorat permet aussi de rehausser le niveau de connaissances en DI/TED des futurs psychologues qui veulent œuvrer dans le domaine.

Les résultats d’une étude auprès des universités canadiennes (Weiss, Lunsky et Morin, 2010) démontrent que les futurs psychologues ne se sentent pas assez formés ni compétents pour travailler auprès des personnes présentant une DI ou un TED. Toutefois, lorsque les données recueillies auprès des répondants québécois sont analysés, on note que parmi les 180 répondants inscrits dans un programme de psychologie aux cycles supérieurs dans six universités québécoises, les étudiants aux DESS DI ou TED de l’UQAM, se sentent beaucoup mieux formés et plus compétents d’intervenir auprès des personnes présentant une DI ou un TED (Morin, Weiss, Lunsky, Tremblay; 2010).  Les DESS du département de psychologie de l’UQAM répondent donc à un besoin réel dans le domaine.

De plus, un sondage interne concernant les deux DESS précise que 59% des étudiants mentionnent avoir obtenu leur emploi suite à leur diplôme et 20% ont obtenu leur emploi suite à leur stage.

Cette formation est par ailleurs appréciée par les milieux d’intervention qui perçoivent la qualité de la formation des candidats qu’ils sollicitent pour combler des postes au sein de leurs organismes.

Plan universitaire de formation en déficience intellectuelle

La titulaire de la Chaire DITC a été mandatée par la Fédération québécoise des CRDITED pour développer deux cours sur les troubles du comportement destinés aux intervenants dans le cadre du Plan universitaire de formation en déficience intellectuelle (PUFDI).  Les deux cours sur les troubles du comportement développés et dispensés par Diane Morin contribuent plus particulièrement à l’atteinte de deux objectifs du programme dont le premier est de soutenir l’intervention spécialisée dans des situations complexes et le second, de soutenir le processus de changement de pratique. Un des deux cours a notamment été développé en ligne pour offrir plus de flexibilité à une clientèle constituée d’intervenants du milieu. La titulaire de la Chaire DITC est impliquée dans l’organisation et la dispensation des cours du PUFDI depuis ses débuts en 2006.