Bannière FSH La Chaire DITC
Bannière

Axe II- Évaluation et intervention

Projets de recherche actuellement en cours

La façon d’aborder et de comprendre les personnes ayant une déficience intellectuelle et conséquemment la gamme de services s’adressant à cette clientèle ont évolué au cours du temps, selon le contexte historique, social, et économique. Au cours des deux dernières décennies, plusieurs concepts ont émergé, plusieurs faisant référence à la normalisation, la valorisation du rôle social, l’approche positive, l’appropriation et l’autodétermination.  Ces préoccupations suggèrent donc des interventions plus près de la personne tout en étant moins intrusives, plus respectueuses des choix de la personne et de son entourage, où le travail de partenariat est favorisé et où les compétences des différentes parties (le client, les proches et les intervenants) sont reconnues et exploitées.

Dans cette perspective également, l’éventail d’interventions possibles s’élargit, notamment lorsqu’il s’agit de gérer des troubles du comportement : on ne développe plus uniquement des interventions pour gérer les situations de crise, mais on accorde beaucoup plus d’attention aux moyens et stratégies qu’on peut utiliser pour prévenir l’émergence de telles situations. Agir en aval, dans le cadre d’interventions de prévention et de promotion de la santé, prend alors toute son importance.

Par ailleurs, au-delà des courants de pensée qui influencent les approches utilisées dans la pratique, on reconnaît de plus en plus la nécessité de démontrer l’efficacité des interventions, des services et des programmes au moyen de données probantes issues de la recherche.  Il est aussi souvent nécessaire de développer des outils permettant de mieux cerner les besoins de la clientèle, des parents et des personnes qui offrent du soutien à cette même clientèle. Mentionnons qu’il existe à ce jour peu d’instruments de mesure spécifiquement adaptés aux personnes ayant une déficience intellectuelle et manifestant des troubles du comportement, particulièrement en langue française. On comprend qu’une plus juste appréciation des besoins augmentera les chances de développer des interventions à haut potentiel d’efficacité. L’intervention et l’évaluation sont donc jusqu’à un certain point indissociables et c’est la raison pour laquelle ces deux composantes sont intégrées en un seul et même axe de recherche.

Les projets de recherche actuellement en cours en lien avec cet axe de recherche sont les suivants:

Projets de recherche subventionnés

Projets de recherche réalisés par les étudiants-chercheurs sous la direction, la co-direction ou le suivi de Diane Morin

Les projets de recherche complétés en lien avec cet axe de recherche sont les suivants: