Bannière FSH La Chaire DITC
Bannière

Transfert des connaissances

La  collaboration entre le système de production de connaissances (milieu de la recherche) et le système d'utilisation de ces connaissances (milieu de la pratique) est nécessaire si on veut que la recherche puisse contribuer à l’amélioration de la pratique. Le fondement de cette relation coopérative est la reconnaissance réciproque des compétences des collaborateurs et la mise à contribution de ces compétences dans la réalisation de projets de recherche. Pour optimiser les chances de succès d’amélioration des pratiques, les chercheurs, les gestionnaires et les praticiens doivent donc être impliqués dans le processus. L’expertise du praticien repose principalement sur la connaissance du milieu de pratique et des enjeux pragmatiques liés à l’intervention.  Cette expertise permet d’orienter les chercheurs et de faire émerger des questions de recherche pertinentes qui apporteront réponse à des problématiques d’intervention concrètes et spécifiques. L’assimilation de connaissances pertinentes est une condition nécessaire mais non suffisante pour assurer l’amélioration de la pratique.  Encore faut-il que le praticien ait la possibilité de réinvestir ces connaissances dans la pratique. Cette transformation professionnelle s’effectue dans un système social et résultera du processus interactif et dynamique entre le praticien et son milieu d’appartenance. Dans cette perspective, l’expertise du gestionnaire, qui  permet de tenir compte des enjeux organisationnels, économiques et politiques est aussi essentielle pour assurer l’amélioration des pratiques. Pour sa part, l’expertise du chercheur repose surtout sur la maîtrise du processus et de la méthodologie de recherche.

 

Plusieurs conditions de succès à l’amélioration de la pratique professionnelle sont réunies au sein de l’équipe de la Chaire DITC.

  • L’engagement financier des CRDITED
  • La composition du comité de direction de la chaire qui assure la voix des gestionnaires des CRDITED;
  • La composition du comité aviser de la chaire qui assure la voix des praticiens impliqués auprès de la clientèle ciblée par la chaire.
  • Pour les gestionnaires et les praticiens, la possibilité d’être associés tout au long du processus de recherche, à partir de la formulation de la problématique de recherche jusqu’à l’interprétation des résultats.